L’Ardéchoise, une manifestation au service de la collectivité et de l'environnement

Concilier manifestation de masse et démarche éco-responsable, le défi de l’Ardéchoise

Le développement durable se veut être un processus d’évolution qui concilie l’écologique, l’économique et le social, établissant ainsi un cercle vertueux entre ces trois pôles. C’est un développement économiquement efficace, socialement équitable dans la mesure où il contribue à l’amélioration des conditions de travail, et écologiquement soutenable dans un souci de préservation et de mise en valeur de l’environnement.

SPORT, NATURE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE | Jean-Paul Callède, Fabien Sabatier, Christine Bouneau

Un engagement éco-responsable depuis plus de 20 ans

L'Ardéchoise et le développement durable

Depuis sa création en 1992, l’Ardéchoise, par son nom, porte l’image du département de l’Ardèche: Un département vert, proche de la nature, avec des paysages magnifiques et des territoires authentiques.

économie

Mettre en avant les atouts touristiques de l’Ardèche et valoriser l’image et la notoriété de l’Ardèche

social

Créer du lien social dans les villages via une communauté de 8 800 bénévoles

environnement

Préserver la diversité des espèces et les ressources naturelles du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche

L’Ardéchoise, moteur de l’économie touristique

Des retombées économiques de plus de 13 millions €

L’Ardéchoise génère annuellement plus de 100 000 journées de séjour dans le département, injectant un chiffre d’affaires dans l’économie voisin de 7 millions d’euros.

En termes d’emplois, la maison de l’Ardéchoise emploie 7 personnes à plein temps et l’organisation induit plusieurs dizaines d’emplois indirects (hébergements, restauration, commerces, magasins de sport, partenaires).

couverture médiatique

Grâce aux reportages TV et radios, aux couvertures de journaux et magazines, l’Ardèche et Auvergne-Rhône-Alpes sont largement mis à l’honneur grâce à l’Ardéchoise, y compris dans les pays étrangers (plus de 1000 participants étrangers en 2019).

A propos de l'Ardéchoise

Mission, vision et valeurs forment la trilogie de ce qui nous anime et dicte au quotidien le développement de nos activités et forgent notre image de marque.

mission

Proposer au plus grand nombre des événements ouverts à tous sur les meilleures routes d’Ardèche.

Se comporter en organisateur éco-responsable modèle et sensibiliser nos clients au développement durable.

Valoriser les atouts touristiques, l’image et la notoriété de l’Ardèche.

Contribuer à la promotion du lien social en Ardèche et à l’intégration de handicapés et de jeunes participant à un effort de citoyenneté.

vision

Devenir leader et moteur dans l’organisation de manifestation de masse.

Agitateur militant au service de la communauté cycliste.

Devenir un exemple en matière d’éco-responsabilité.

valeurs

Altruisme, tolérance et ouverture.

Avec plus de 8’000 bénévoles contribuant à son succès, l’Ardéchoise est un formidable promoteur du lien social au sein de tout le territoire de l’Ardèche.

En favorisant la participation du plus grand nombre, l’Ardéchoise lutte contre les inégalités avec l’ouverture de la manifestation au public vulnérable (PEPS).

A ces valeurs propres à notre association, il faut ajouter la confiance, le respect et l’esprit d’équipe.

Des cyclistes et des hommes

70

jours-événements

157

villages traversés

8'000+

bénévoles

10’000+

nuitées

15'000+

participants

Le succès actuel de l’Ardéchoise est aujourd’hui reconnu de tous. Il concrétise des années d’investissement humain qui au fil du temps auront permis de tisser des liens de fidélité entre les organisateurs et son public. Pour preuve, ces chiffres qui en disent long sur bientôt 30 années de vie.

L’éco-responsabilité, c’est l’affaire de tous

« C’est avec bonheur [...] que notre Ardéchoise accélère son rythme pour de plus en plus aller vers un événement éco-responsable. Comme vous l’avez constaté en 2019, les déchets ont considérablement été réduits. Cet élan pour limiter les conséquences négatives sur notre planète va être poursuivi en 2020. Et un rappel à chacune et chacun d’entre vous : ne jetez aucun déchet dans la nature. C’est une façon de remercier, c’est une façon d’avoir de la considération pour les habitants de ce terroir d’Ardèche, mais aussi du Gard, de la Lozère, de la Haute-Loire et de la Drôme qui savent si bien vous accueillir.

Gérard MISTLER, président de l’Ardéchoise
  • Partenaires
  • Riverains
  • Bénévoles & salariés
  • Participants
  • Collectivités

partenaires

Engagements et soutiens au coeur des démarches

De nombreux partenaires ont engagé des actions pour développer la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) au sein de leur société.

  • Production durable,
  • Réduction des emballages
  • Gouvernance participative
  • Implication des salariés,
  • soutien aux filières éco-responsables,
  • Engagement dans l’agriculture biologique,
  • Implication locale,
  • Préservation de la ressource en eau, etc…


D’autre part

  • Ils soutiennent les manifestations sportives, festives et culturelles, conscients des impacts sociaux positifs qu’elles apportent aux territoires.
  • Ils veulent associer leur nom et leur image à un événement qui porte ces valeurs. Ils souhaitent donc que l’Ardéchoise soit pleinement engagée dans cette voie

L’Ardéchoise traverse 157 villages et sillonne la quasi-totalité du département de l’Ardèche. Cela entraîne de nombreuses contraintes pour les habitants avec des routes fermées, des difficultés d’accès à certaines voies et des villages qu’il faut traverser avec prudence. Ces riverains acceptent les contraintes devant l’engouement suscité par le rassemblement, et les bénéfices que l’Ardéchoise apporte au département.

Cependant, ils refusent

  • Les nuisances provoquées par le passage des cyclistes ou à Saint Félicien.
  • Les déchets d’emballage laissés au bord des routes ou lors des ravitaillements.
  • La hausse du trafic de voitures autour de Saint-Félicien
  • Le bruit dans le village et sur le stade de Saint-Félicien.

bénévoles et salariés

Un engagement citoyen

Comme les cyclistes, les salariés et les bénévoles sont souvent sensibilisés aux questions environnementales et sociales.

Ils veulent s’investir dans l’organisation d’événements qui ont des impacts sociaux positifs – un moment à partager, le dépassement de soi ou encore l’esprit d’équipe – tout en limitant les impacts négatifs sur l’environnement.

Ces bénévoles et ces salariés voient dans la démarche éco-responsable un sens supplémentaire à leurs actions et une source de motivation et d’engagement.

participants

Un corps sain dans un environnement sain

Les cyclistes pratiquent leur sport dans un milieu naturel et sont en général très concernés par les questions environnementales qu’ils perçoivent directement : déchets abandonnés au bord des routes, changement climatique, chute de la biodiversité, pollution et dégradation de la qualité de l’air…

Ils veulent ainsi participer à des événements propres et sains, allient la pratique de leur sport, la découverte de la nature et la préservation de l’environnement. Beaucoup agissent au quotidien pour réduire leurs déchets en supprimant les emballages et les bouteilles en plastique. Ils pratiquent aussi le tri sélectif.

Enfin, ils ne comprendraient pas pourquoi l’Ardéchoise ne le ferait pas.

Discours de Laurent Ughetto, Président du département de l’Ardèche, lors de l’Assemblée Générale de UCEL du 23 nov. 2019.

L’Ardèche est en transition. Le Tour de France a subi des aléas cette année et des réflexions sur les plans de communication et des médias qui l’accusait d’être un évènement très pollueur. On a vu tout ce qui avait été déployé avec Christian Prudhomme pour y remédier et l’Ardéchoise est en avance sur ces questions.

Les efforts qui sont faits, sont non seulement impératifs, parce que si on n’est pas capable d’organiser des manifestations moins polluantes, un jour ça nous reviendra dessus et les gens qui pratiquent nous feront des reproches parce qu’on n’aura pas su rebondir à temps.

On va continuer également ce travail avec les organisateurs d’Aluna qui aura lieu en juin. On a lancé une réflexion sur l’empreinte carbone par rapport à la planète sur cette manifestation. Car les expériences des uns et celles qu’on peut prendre à l’extérieur et dans d’autres organisations sont toujours intéressantes pour progresser ensemble.

Ce qui se fait sur l’Ardéchoise est exemplaire. On peut faire mieux, mais on ne peut pas faire mieux tout seul, car il y a aussi des gens moins organisés que l’Ardéchoise qu’il faut accompagner.

Contactez-nous

N’hésitez-pas à nous contacter.

A la barre de l'Ardéchoise

Si l’Ardéchoise fait appel à plus de 8'000 équipiers bénévoles pour son événement phare, une gestion au quotidien est cependant nécessaire. Découvrez qui sont celles et ceux qui sont sur le pont toute l’année.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

John Doe

Software Engineer

Add team member description here. Remove the text if not necessary.

En savoir plus

En route vers l’Ardéchoise Éco-responsable

par Jean-Pol BADOUARD, Frédéric GONDRAND – Commission Développement Durable